Forage et Terrassement - Peseux

Forage horizontal

Possédant une expérience de plus de 36 ans dans le forage horizontal, aujourd'hui, nous sommes à même d'adapter une solution à vos problèmes de traversées de route, voies SNCF, rivières, ruisseaux etc. avec les différents types de forages que nous effectuons.

Définitions :

Le fonçage consiste à pousser un tube dans la terre à l'aide d'un pousse tube (piston actionné par air comprimé qui choque le tuyau et le fait avancer par à-coup). Les déblais sont sortis du tube avec un hydrocureur.

Le forage consiste à faire un trou avec une tarière qui extrait la terre à mesure de l'avancement. Soit directement, soit à l'intérieur d'un tube poussé par des vérins qui avance simultanément avec la tarière (forage avec pousse tube).

Afin d'éviter le blocage du tube, nous procédons de deux manières :

  • Soit l'utilisation d'une tête de diamètre supérieur de 0.20 à 0.50  cm au diamètre du tube
  • Soit à la mise en place d'une trousse coupante sur le premier tube d'un diamètre supérieur au diamètre du tube.
Forage Metz 6 mai 2013 Ø 800
Forage horizontal Ø 600 à Auxerre sous A6 pour EP

Le forage passage direct

Le forage passage direct à la tarière diamètre 150 à 250 dans un terrain argileux et homogène de longueur maximum 15ml.

Le forage avec tubes aciers

Le forage avec tubes aciers de diamètre 168 à 1500 mm pour une longueur maximum de 80ml.

Dans un terrain compressible, possibilité de contrôle de pente avec système optique.

Dans un terrain rocheux, gros remblai, galets, passage avec marteau fond de trou pour diamètre 168 à 508.

Ces équipements sont conçus pour effectuer des forages horizontaux permettant la pose de conduites sous routes, autoroutes, lignes de chemin de fer, bâtiment, etc. sans nécessiter l'ouverture de tranchées, ce qui évite l'arrêt de la circulation, ainsi que la destruction du revêtement et la modification du compactage, et aussi sous les rivières, les ruisseaux.

Forage La Chaux du Dombief - Forage sous voie SNCF pour eau potable (terrain rocheux)

Fonctionnement du forage

Installation de la foreuse dans la fosse de départ :

La foreuse est constituée d'un ensemble moteur réducteur et vérin de pousse travaillant sur un châssis de longueur adaptée aux possibilités soit de 4,80m - 5,80m - 7,80 m ou 10,50m permettant l'utilisation de tube de 3, 4 ou 6m.

La fosse de départ doit avoir une buttée de 1,50m de hauteur à l'arrière pour permettre l'appui de la foreuse, le fond sera constitué par un sol stabilisé par apport de tout venant ou de béton. La largeur doit permettre le travail des opérateurs en sécurité et au stockage des déblais extraits.

La foreuse installée est raccordée à la centrale hydraulique par des flexibles. Nous procédons au forage. Nous posons un tube acier avec les tarières à l'intérieur, une fois celui-ci réglé en pente et en alignement, nous poussons l'ensemble à la vitesse permise par le travail de la tarière. Le tuyau est raccordé par soudage.

Pour permettre le passage du tube sans frottement excessif nous utilisons deux méthodes :

  • L'utilisation d'une tête à l'avant du tube légèrement plus grande que lui
  • La confection d'une trousse coupante avec maintien de la tête de forage à l'intérieur du tube. Technique employée principalement dans le cas de matériaux non stable (tout venant, sable, alluvion...)

La traversée des tubes terminée, démontage de la tête et retrait des tarières.

Temps de réalisation : pour un forage de 50m compris installation et repli du matériel, il faut compter 3 jours.

Travail avec un marteau fond de trou :

On installe le marteau à la place de la tête de forage classique, légèrement à l'avant du tube acier.

Le marteau travaille par roto percussion. Le taillant est de diamètre légèrement supérieur au tube, 15mm au rayon. Utilisé à l'origine dans la roche, nous l'utilisons dans tous les terrains dès lors que nous risquons de rencontrer des blocs, galets, etc.

Par son travail qui crée le vide à l'avant du forage, le marteau limite les risques d'affouillement et de déviation dans les terrains hétérogènes (galets, moraines) par rapport à une tête classique que nous serions obligé de mettre à l'avant du tube et qui par son travil uniquement en rotation déstabiliserait le terrain.

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la CNATP

Connexion